SOINS VÉTERINAIRES EQUINS

Etre propriétaire et utilisateur de chevaux vous oblige à connaître les bases et les obligations en matière de soin et de premiers secours.

La vétérinaire du Haras Du Pin, Isabelle nous apprend comment détecter des signes alertants ou contrôler la santé de l’animal au quotidien. On apprend a écouter son coeur et sa respiration, le bruit de son estomac. L’observation du comportement et de l’attitude du cheval donne les premiers signes sur un éventuel problème de santé.

Nous avons pour obligation de remplir un carnet de suivi pour chaque animale, soins, vaccinations, heures de travail, ses déplacements au travail.

Ici , je m’entraîne à poser une flanelle puis une bande de repos, faire un pansement si mon cheval est blessé.

Je dois composer une trousse de secours (bien solide) adaptée pour les premiers secours :

  • Cothivet (désinfectant)
  • Bepanthène (pommade cicatrisante)
  • Béthadine (désinfectant puissant)
  • Argile (ça sert toujours, on peut faire un pansement avec)
  • Bandes de polo, flannelles (pas dans la trousse, mais à conserver à l’abris au propre dans un sac fermé)
  • Ciseaux à bouts ronds
  • Sérum physiologique
  • Compresses non tissées
  • Pince à tiques (avec un ruban fluorescent, cela évite de la perdre dans l’herbe !)
  • Huiles essentielles
  • Miel de bonne qualité (peut remplacer une bonne pommade cicatrisante et désinfectante)
  • Savon désinfectant à rincer
  • Stétoscope (vous pouvez en imprimer un, le fichier à récupérer sur Cults par exemple: : https://cults3d.com/fr/modèle-3d/outil/medical-grade-stethoscope
  • Thermomètre et vaseline
  • Quelques granules d’homéopathie pour soulager les piqûres d’insectes (APIS MELIFICA, 9CH – LEDUM PALUSTRE 5CH – URTICA URENS 5CH)
Trousse DIY réalisée avec un vieux sac de riz !
Pince à tiques avec un ruban fluorescent !

Et aussi avoir un kit d’outils de maréchalerie toujours à portée de main !

Savoir remettre un fer tombé ou enlever un fer défectueux en attendant le maréchal, on sait le faire, quand Il faut essayer de faire face aux urgences, surtout en cas de travail programmé.

Raper, enlever un peu de corne morte, on peut le faire avec quelques outils, mais pour le parage entier ou une ferrure, nous préférons faire venir un professionnel.

LA NOTE D’ÉTAT

Un super outils en ligne de l’Ifce pour établir la note d’état mensuelle de votre cheval :

https://simulation.ifce.fr/noteetatcorporel

LE DENTISTE

Nous avons trouvé un dentiste bienveillant et doux dans notre secteur, notre cheval n’a pas trop bougé durant les soins… C’est impressionnant à voir, une visite est nécessaire au moins tous les deux ans, vu que les dents poussent en continu…

FABRIQUER des TRAITS EN CORDAGE

En route vers le lieu du travail !

Il nous manquait des traits en cordage pour effectuer quelques travaux agricoles, du débardage léger, des travaux de maraîchage avec des outils, type herse ou bien des outils de labour.

Matériel pour les réaliser : de la corde de chanvre de 24mm de diamètre (5mètres) et des cosses en métal (X4)chez la « Corderie Mansas »

J’ai complété avec des mousquetons « pompier » achetés dans un magasin de bricolage.

Je n’avais pas d’épissoire, j’ai donc utilisé un piquet de camping ! Ça marche tout aussi bien !

Pour les épissure je recommande la vidéo de « La Corderie Royale » de Rochefort, les explications sont très claires, voir ci-dessous:

lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=txDN78oeTFQ

Lien corderie : https://www.corderie-mansas.fr

Quelques étapes clés en photo :

Voilà donc le résultat : Les traits mesure 2m de long, avec, à chaque extrémités une cosse.

Une chaîne en métal me permet d’ajuster la longueur des traits, qui peut changer en fonction des outils. Ci-dessous les traits en cordage sont prolongés de la chaîne montée directement sur le palonnier avec des mousquetons « attaches-rapides » d’attelage.

BIENVENUE À EMERAUDE ! LA JUMENT TERRITORIALE DE NANTES !

Emeraude est une jument de trait bretonne de 7 ans. Elle est née au Parc de la Chantrerie. Sa mère a été la première jument territoriale de la ville de Nantes.

Débourrée par François Delhommeau, agent territorial employé du parc à l’époque, elle est montée et attelée.

Nous avons fait connaissance avec elle début décembre au parc de la Chantrerie !

Après un stage de remise ne forme chez « De l’âne aux traits« , nous l’avons accueillie.

Départ du parc de la Chantrerie ! Merci à l’équipe de la Ferme pour son accueil au cours de ces derniers mois !

Bien arrivée, elle a fait connaissance avec le groupe d’équidés sur place : deux ânes, une jument de trait, et un pur-sang arabe. La belle équipe !

LA VIE EN ROULOTTE

En stage à la « FERME DE CAROLINE » Ferme de tourisme Equestre et location de roulotte dans le Cotentin près de Valogne (50).

https://lafermedecaroline.com

Les deux comtois en paire

Caroline a aussi un élevage de Shetland, trop mignons les minipousses, nous avons participés à l’imprégnation des poulains, super expérience !

Merci Caroline pour ton accueil et ta générosité, on en garde un très bon souvenir !

CONNAISSEZ-VOUS LA TRACTION ANIMALE ?

Aujourd’hui, quels EN sont les usages

et les domaines d’ utilisation ?

Mal connue, elle mérite que l’on s’y intéresse, je vais parler ici uniquement des usages avec des équidés, mais il existe autres animaux qui peuvent tracter des charges ou des outils, comme les chèvres, les boeufs, les chameaux, les chiens, les chèvres…

La traction avec des équidés permet de réaliser divers activités adaptés aux usages contemporains :

  • Travaux urbains pour les collectivités : collecte de déchets ménagers ou verts, arrosage de plantes , désherbage, entretien du bas-côté des routes des sentiers de randonnée, tonte, fauchage…
  • Usages commerciaux : Livraisons, cuisine mobile (« food-roulotte »), épicerie itinérante, etc…
  • Travaux agricoles : entretien des vignes, maraîchage
  • Transports collectif : tourisme, ramassage scolaire, navette de transport
  • Usages culturels : bibliothèques itinérantes, ludothèques, café citoyens, cinéma…

POURQUOI UTILISER des EQUIDÉS AUJOURD’HUI ?

  • La traction avec les équidés remporte un capital sympathie qui bat tous les records !!!
  • Les chevaux de traits risquent l’extinction, si nous ne les utilisons plus !
  • Si le projet en traction animale a été bien pensé en amont, il peut rééllement être une énergie qui ne pollue pas .
  • Travailler à leur contact est agréable et unique !

FÊTE DU CHEVAL ET DE L’ ÂNE 13-14-15 septembre 2019, Site de la PREVALAYE À RENNES – Stand du Réseau « FAIRE à CHEVAL »

Un stage d’initiation à l’éthologie a été proposé le dimanche matin de 10h00 à 13h00 avec Stéphane Galais : Paysans, formateur en éthologie, utilisateur de traction animale

Nous étions plusieurs à venir participer au stage, divers profils : meneurs confirmés, paysans, maraichers, débutants ou simples curieux…

Stéphane Galais propose des formations qui lient pratique et théorie adressées surtout à un public paysan : maraîchage, culture.

Il a raconté qu’il a passé beaucoup de temps à observer les chevaux en troupeau dans un espace naturel préservé . Cet expérience lui a permit de mieux comprendre les signes que le cheval envoi et les relations entre les individus, bien souvent triangulaire.

Il a évoqué les notions de base autour du comportement du cheval, des signes qui peuvent être interprété comme mal être ou bien-être… Bien vaste sujet ! Pour finir il nous a fait une petite démo avec sa jument de trait Bretonne .

Le réseau « Faire à cheval » avait son propre stand !

Vente de frites et de pommes de terre, cultivées en traction animale par des membres du réseau. Des bandes de sarrasin et de pomme de terre ont été plantées sur place pour permettre des démonstrations ! Le public était au rendez-vous, petits et grands ont ramassé les patates après le passage de l’outil .

Durant tout l’après-midi, Alice Bodet et son cob normand des attelages AR MANER, ont proposé des baptêmes afin de faire découvrir l’art de mener !

Attelage AR MANER (école et formation en attelage)

Alice Bodet – ATTELAGE AR MANER

Démonstration de débardage :

Sur un autre stand, Brigitte Blot est venue présenter ses livres racontant ses pérégrinations, son expérience autour du monde avec ses compagnons de voyage favoris : les ânes.

Liens :

RESEAU « FAIRE à CHEVAL »

OUEST-FRANCE en parle : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-fete-du-cheval-l-avenir-est-la-traction-animale-6520247

LA FORMATION CSUCA (Certificat de spécialisation utilisateurs de chevaux attelés) Haras du Pin, Orne 61

Devant le château - Haras du Pin 2018
Devant le château – Haras du Pin 2018

Cette formation a été encadrée par : Raphaël Berrard (BPJEPS attelage) et Renaud Vinck.

Ce titre du Ministère de l’agriculture a été modifié par arrêté en 2018. Il s’agit de la seule certification qui valide les compétences du meneur d’attelage exerçant cette activité à titre professionnel et pouvant garantir des prestations attelage en sécurité en lien avec le cheval utilitaire.

  • Technique de menage
  • Transport de personnes
  • Travail du cheval à pied : longe et longues rênes
  • Initiation au travail du sol en agriculture, débardage
  • Maréchalerie
  • Sellerie
  • Soins courants des chevaux et entretien des installations et du matériel
  • Alimentation des équidés
  • Connaissance des équidés et de la filière équine
  • Comptabilité, gestion et communication
  • Sécurité, réglementation et responsabilité

Lors de notre formation nous avons éffectué des stages chez :

  • LA FERME DE CAROLINE (50) Location de roulottes pour effectuer des circuits touristiques en traction animale – Elevage de poneys Shetland : https://lafermedecaroline.com
  • LES ÉCURIES FAUCHE-LE-VENT (60) Prestation en tourisme
  • Voir l’article ici
  • VILLE d’ARGENTAN (60) Service technique, ramassage de déchets
  • VILLE DE VENDARGUES Service technique, ramassage scolaire, ramassage de déchets

Voir l’article ici

LA FÊTE DE L’ÂNE À L’ ASINERIE de Dampierre-sur- Boutonne le 28 juin 2019

Okidonkey était là ! Voilà donc un petit reportage sur les activités lors cette journée !

Nous n’avions pas encore été en Charente-Maritime découvrir le berceau des races de la région : « Trait mulassier Poitevin », « Baudet du Poitou » et « Mules Poitevines ».

Nous pensons retourner là-bas pour le concours des races du 24 au 25 aout 2019 afin de rencontrer les éleveurs ! L’association des races mulassières du Poitou était présente.

Nous étions surtout venus pour l’attelage , des navettes étaient proposées du parking à l’accueil, un concours de maniabilité était aussi organisé.

Stands en tout genre autour des ânes , la société Tract’horse vendait du matériel d’attelage.

Pleins d’activités sont proposées aux enfants, promenade à dos d’ânes, spectacles, ateliers de fabrication manuelle !

LIENS :

Asinerie de Dampierre sur Boutonne : http://www.asineriedubaudet.fr

Association des races mulassières du Poitou :http://www.racesmulassieresdupoitou.com