SACOCHE POUR VÉLO

De passage à Vannes, chez Sylvie, elle me raconte qu’elle voudrait se faire une nouvelle sacoche pour son vélo, elle est très sportive, elle parcourt de grandes distances à vélo. Sa sacoche actuelle, achetée dans le commerce, lui cache en partie sa roue avant, et elle trouve ce manque de visibilité dangereux. Elle aimerait donc en faire une plus étroite, qu’elle puisse toujours y mettre un petit pull, son appareil photo et son porte-monnaie.

Elle a déjà acheté tout le matériel, mais ne sait pas trop comment s’y prendre, … Elle sait déjà utiliser une machine à coudre. Nous avons eu trois soirées pour faire le patron et la sacoche ensemble, pas à pas.

Quel matériel est nécessaire ?

  • Tissu solide pour la partie externe (ici un tissu tissé en synthétique)
  • Tissu pour la doublure (ici cotonnade pour être éventuellement lavable)
  • Avoir un grand zip d’environ 50 cm (ici le zip est récupéré sur un vêtement)
  • Boîte plastique récupérée pour faire un renfort rigide (à endroit ou vient se visser le support qui se clipse au guidon)
  • Du fil aux coloris des tissus, une paire de ciseaux qui coupe bien (idéalement pour le textile)
  • Un emporte pièce à frapper pour faire des trous
  • Matériel de géométrie et papier de grande taille pour faire le patron
  • Une machine à coudre

Etape 1. Bon, allons-y ! Tout d’abord prendre le temps de faire un patron :

Quelle dimensions ? Les mesures ont été prises par rapport à l’ancienne sacoche et sur le vélo – Quelle forme ? En fonction du contenu que l’on souhaite y mettre…

Dessiner le projet même un petit croquis pour démarrer c’est important ! Il faut essayer de penser à tout !

(Je n’ai pas de photos désolée…)

Etape 2. Couper le tissu et faire des pré-trous à l’emporte-pièce pour visser la partie qui va s’accrocher sur le guidon du vélo (partie achetée en pièce détachée) :

Etape 3. Monter (coudre) les différentes parties entre elles :

Sylvie coud le soufflet sur le devant de la sacoche

Etape 4. Montage du zip, c’est dur, dur, les épaisseurs, mais la machine résiste !

On ne peut pas utiliser des épingles vu l’épaisseur du tissu, mais les épingles à linges, remplissent parfaitement ce rôle.

Etape 5. Coudre la doublure

Doublure en coton

Le sac terminé !

Sylvie a finit la sacoche seule. Elle a fixé le support à clipser sur le guidon, le rendu est très champêtre avec ce tissu tissé à petits carreaux !

Merci Sylvie ! C’était sympa ces moments de création partagés !

Camille.

Le D.U. FACILITATEUR (en fablab) AU FACLAB DE GENNEVILLIERS

Je viens de finir le cursus du D.U. Facilitateur en fablab, commencé en octobre 2018, il s’achève avec la soutenance présentée le 19 février 2019

Le faclab basé dans l’Université de Gennevilliers ( Université déportée de Cergy-Pontoise 95)

Lieu pluridisciplinaire et contributif.

Nous étions 6 participants à la promo DU#7 à passer notre soutenance.

Promotion DU#7 : Antoine TAILLANDIER, Monia MOGANDA, Alice BERNARD, Michele TRUCCO, Camille YEYE MONSINI et Younes GASMILI (non présent sur la photo)

Sur la photo aussi une partie de l’équipe pédagogique : Neyla Nourredine (Assistante de direction), Christian Neveu (Professeur d’électronique), Jean-Baptiste Soubias (Fabmanager et co-directeur) Karine Bouillod (Fabmanager) et Charline Bobet (Facilitatrice itinérante et Suivi des étudiants) .

On a tous des profils et projets variés :

  • Monia propose des projets d’acculturations numériques et des stages en région parisienne: Association CITE TECH
  • Alice Bernard est bibliothécaire à St Avertin (région de Tours) et propose des ateliers numériques dans sa médiathèque et à Tours au FUNLAB : FUNLAB médiathèque de St Avertin
  • Michele TRUCCO a le projet d’ouvrir un fablab sur Pantin (93)
  • Younès Gasmili sera fabmanager au Faclab de l’IUT de Sarcelles (95) facebook

FACLAB de Gennevilliers-Université de Cergy-Pontoise

Camille

INITIATION IMPRESSION 3D au FABLAB DU DON

LE MERCREDI 6 MARS 2019

Après quelques jours de préparation avec Denis Muset Despero le fabmanager du fablab, une bonne session de rangement, la rénovation d’assises, avec accessoires cousus sur place par Clotilde, création d’un banc, et la mise en place des équipements, on a accueillis des visiteurs toute une après-midi :

Nous avons pu recevoir deux sessions de personnes venus de tous horizons pour découvrir l’impression 3D. La première session composée plutôt d’adultes et la seconde majoritairement d’enfants venus du centre de loisirs voisin.

L’initiation s’est portée sur le process de base pour partir d’une idée jusqu’à l’impression d’ un objet, un brève aperçu des machines et de leur possibilités. Quelles étapes sont nécessaires pour naviguer d’un ordinateur à une machine, les formats des fichiers, quels sont les logiciels libres qui permettent de modéliser et de « slicer ».

Une initiation à la modélisation 3D simplifiée par Tinkercad (logiciel Autodesk en libre accès mais uniquement en ligne) a aussi été proposée.

Une après-midi bien remplie, qui a été riche en rencontre, on espère qu’elle suscitera des tas d’idées et de projet variés !

Fablab du Don à Marsac-sur-Don

Camille